Membres du partenariat

      UQTR - Université du Québec à Trois-RivièresUniversité LavalUDM - Université de Montréal                       JETEPP - Laboratoire de recherche Jeunes en transition et pratiques psychoéducativesIUD - Institut universitaire sur les dépendances           

 

 

              

 

 

CICC - Centre international de criminologie comparée        

 

               

 

                               

 

 

     

 

   

 

Actualités

Parution d'un abrégé de recherche
La surreprésentation judiciaire et pénale des Autochtones
Cette œuvre, sous forme de tableau vivant, illustre le concept de désistement en reprenant l’image de la photographie d’identité judiciaire.
L'équipe de (RÉ)SO 16-35 a interrogé Julie Marcotte du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) et Jason Bowles de l'organisme communautaire Pech sur leur alliance. Une attention particulière a été portée sur l'historique de cette expérience et sur la réciprocité des échanges. L'alliance entre Pech et le SPVQ nous démontre que les initiatives intersectorielles servent précisément à multiplier les compétences, plutôt que simplement les additionner.
An introduction to my current work as a postdoctoral researcher from the Canada Research Chair in Evaluating Public Actions Related to Young People and Vulnerable Populations (CRÉVAJ) at the National School of Public Administration in Montreal, Canada and from the Partnership Programm (RÉ)SO 16-35 at the University of Québec in Trois-Rivières, Canada.
Parution d'un abrégé de recherche
LES MOMENTS « J'M'EN FOUS »
Saisir et soutenir les processus de (ré)intégration sociocommunautaire chez les jeunes judiciarisés de 16 à 35 ans - Programme (RÉ)SO 16-35
Dans le cadre de l'Assemblée générale annuelle 2020
Récipiendaires de la bourses de rédaction* (maîtrise et doctorat)
Parution d'un abrégé de recherche
LE SENS DE LA PEINE
En aidant les personnes qui sortent de prison à apprivoiser leur liberté, le Programme d’appartements supervisés Toit d'abord facilite le désistement du crime et la (ré)intégration sociocommunautaire. Dans cette capsule, quatre témoins nous racontent en quoi consiste cette inspirante initiative.
Le désistement assisté : Vecteur d'intégration sociocommunautaire pour les adolescents dont le profil de délinquance est grave ou persistant
Le (RÉ)SO offre plusieurs bourses aux étudiants de 1er, 2e ou 3e cycle d'un programme universitaire, peu importe l'université d'attache et dirigés ou co-dirigés par un chercheur du programme de partenariat (RÉ)SO 16-35. Pour plus de détails, consulter les offres directement. Date limite pour soumettre vos candidatures : 25 octobre 2019 à 16h00.
Le Programme d’Accompagnement Justice – Santé Mentale (PAJ-SM) de Trois-Rivières est un exemple positif de collaboration intersectorielle entre différents intervenants qui travaillent de concert afin que les jeunes judiciarisés continuent de suivre une trajectoire de désistement de la délinquance et la (ré)intégration sociocommunautaire.
Parution d'un abrégé de recherche
LES PERSONNES TRANSGENRES DANS LES SERVICES D'HÉBERGEMENT
Cette semaine, on discute avec Natacha Brunelle, professeure au Département de psychoéducation de l'UQTR et directrice scientifique du programme de partenariat RÉ(SO) 16-35. Un programme de recherche qui vise trouver des moyens de favoriser la réintégration sociale et communautaire des jeunes d'entre 16 et 35 ans qui ont eu un contact avec le système judiciaire.
Le Service correctionnel du Canada (SCC) est à la recherche de membres de la collectivité qui s'intéressent aux questions correctionnelles pour siéger, à titre bénévole, sur un comité de citoyens des plus intéressants.
Parution d'un abrégé de recherche
LES CSAPA RÉFÉRENTS EN MILIEU PÉNITENTIAIRE : UNE INITIATIVE INTERSECTORIELLE FRANÇAISE
Le désistement de la délinquance, la (ré)intégration sociocommunautaire et le programme (RÉ)SO 16-35
Vendredi 22 février 2019